Bandeau-capemploi69

 

Exemples de situation


Attribution de la R.Q.T.H. pour faciliter l'accès à l'emploi :

Mademoiselle C souffre de diabète insulinodépendant depuis son plus jeune âge et doit donc suivre un traitement par l'insuline.

Titulaire d'un bac professionnel en comptabilité, elle recherche un poste d'aide-comptable. Cependant, en raison de sa maladie, sa recherche d'emploi est conditionnée par ses contre-indications médicales. Elle doit respecter des horaires réguliers et éviter tous efforts physiques répétés.

Du fait de sa situation, elle fait une demande de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) à la CDAPH de son département et elle obtient ce statut.
Orientée vers une structure Cap emploi, elle est accompagnée dans une recherche d'emploi en adéquation avec ses contre-indications médicales.

Grâce à ses compétences, sa candidature est retenue sur un poste d'aide-comptable avec des horaires réguliers.

Attribution de la R.Q.T.H. suite à une inaptitude au poste :

Souffrant d'une hernie discale, Monsieur B, qui occupait depuis plusieurs années un poste de chef de chantier du BTP, doit envisager une reconversion professionnelle.
Ses contre-indications médicales portant sur une restriction au niveau du port de charges et de la station debout prolongée, il se trouve en situation de handicap sur son poste et, déclaré inapte, il ne peut pas le conserver.

Les possibilités de reclassement internes à l'entreprise étant inexistantes, il doit s'orienter vers un reclassement externe. Suite à une demande qu'il fait à la MDPH, il est reconnu travailleur handicapé.
Ce statut est alors une « clef » qui va lui permettre d'obtenir des aides financières et administratives pour suivre une formation de dessinateur du BTP.

Nouvellement qualifié pour trouver un poste en adéquation avec ses contre-indications médicales, il peut alors proposer ses compétences à des bureaux d'études.